Spécialités culinaires

Gastronomie

La cuisine locale est très simple et se compose surtout de produits locaux. Les produits les plus cuisinés sur l’île restent le poisson sous toutes ses formes, le thon, la morue, les sardines, le maquereau… et les légumes locaux tels que la pomme de terre, les patates douces, le maïs, l’igname… Il faut savoir que les madériens raffolent de laurier, romarin, huile d’olive et ail et assaisonnent pratiquement tous leurs plats de ces produits. Voici quelques-uns de ces plats :

  • Bolo do Caco, pain madérien à base de patates douces dégusté avec du beurre et de l’ail tartiné.

Bolo de cacoIl vous faut : 200 g de patates douces, 350 g de farine à pain, 1 sachet de levure de boulangerie et 360 ml d’eau.Pelez et faire cuire les patates douces dans de l’eau salée pendant environ 30 min. Égouttez et préparez votre purée de patate. Il est préférable d’attendre que la préparation refroidisse avant de continuer. Mélangez la farine ainsi que le sachet de levure et l’eau et y ajouter la purée de patates douces. Pétrir la pâte, la filmer puis la laisser lever pendant 1 heure. Formez ensuite des boules de pâte et les aplatir telles des galettes sur la plaque de cuisson de votre four. Laissez cuire pendant 25 min dans le four 180°c. Dès que c’est l’heure, sortez-les du four. Vous pouvez les garnir tels des pans banias de ce que vous aimez mais les madériens eux coupent en deux les bolos pour y tartiner du beurre et de l’ail. Un délice !!!!!

  • Les espetadas, brochettes de bœufs cuites sur une tige en laurier au feu de bois et agrémenté de romarin, ail. Très souvent cette viande est servie avec du milho.

EspetadaPour réaliser cette recette, il vous faudra un bon morceau de viande de bœuf tel que le lombo ainsi que de l’ail, une tige de laurier, du romarin, du gros sel, de l’huile d’olive, du Madère et de l’eau. Coupez la viande en cube puis la laisser mariner pendant 1h  dans ½ lite de Madère et ½ litre d’eau. Une fois sortie de la marinade, la viande sera enduite d’huile d’olive, d’ail haché, de romarin puis cuite au de bois (sans toucher ni la braise, ni la fumée.). Piquez la viande sur une tige de laurier telle une brochette. Si vous pouvez la suspendre au-dessus du barbecue comme la tradition madérienne alors cela reste le mieux. Accrochez-y un peu de beurre sur le dernier morceau pour que cela enrobe le reste de la viande et dégustez.

  • Le Milho, accompagnement composé de semoule de maïs frit

milho fritoIl vous faut 1 kg de semoule de blé très fin ainsi qu’un chou vert, 5 litres d’eau, du sel et 70g de beurre. Coupez des lanières très fines de 2 cm sur 1 cm. Faire cuire votre semoule dans de l’eau chaude et remuez tout le long de la cuisson des graines. Ajoutez également doucement le chou vert ainsi que le sel. Ajoutez ensuite le beurre. Laissez cuire 1h en n’oubliant pas de remuer de temps à autre. Lorsque c’est cuit, versez la préparation dans un récipient plat et attendre que le mélange refroidisse.Coupez-les en rectangle de 5 cm par 3 cm puis les faire frire dans une poêle avec de l’huile de tournesol. Dégustez à la mode madérienne avec des espetadas.

  • Les bife de atum, steaks de thons accompagnés très souvent d’igname, de patates douces ou des pommes de terre.

bife de atumIl vous faut 1 kg de steak de thon frais d’épaisseur moyenne saigné, 20 cl d’huile d’olive, 1 cuillère à soupe de vinaigre, 1 gousse d’ail, 1 feuille de laurier, 5 branches de persil, 1 cuillère à dessert de farine, sel, piment et origan Préparez une marinade avec l’huile d’olive, le vinaigre, la gousse d’ail, la feuille de laurier, persil, sel, poivre et une pincée d’origan, y laissez mariner pendant 2 heures au frais les steaks de thon. Mettre le restant d’huile d’olive dans une poêle et y cuire les steaks égouttés de la marinade pendant 4/5 minutes de chaque côté environ suivant l’épaisseur de votre morceau. Après cuisson, filtrez la marinade, la remettre dans la poêle et y rajouter de l’huile d’olive et laissez bouillir le tout pendant quelques minutes. Mettre une cuillère de farine dans une casserole et ajoutez la marinade préalablement passée au chinois. Mélangez afin d’épaissir la sauce, puis servez avec le steak de thon.

  • Le bacalhau,  purée de morue qui peut être soit cuisinée en beignets, soit en ragoût avec de l’ail et des olives.

 

  • La sopa de pào, potage de patate douce, pommes de terre, haricots blanc et porc, anciennement destiné aux travailleurs

 

Il ne faut pas manquer de goûter également les desserts « coups de cœur » :

  •   Le bolo de mel, gâteau composé de farine, sucre, vin de Madère, noix, amande, citron, et mélasse de sucre de canne. Les quantités des ingrédients restent précieusement tenues secrètes.

bolo-de-melIl vous faut 450 g de beurre ramoli, 50 cl de farine, 25 cl de sirop de canne, 5 œuf, 1 c. à thé de citron confit, 12 amandes entières, 1 c. à soupe de raisins secs, 1 pincée de cannelle, ½ c. à thé d’anis, Le jus et les zestes de 2 oranges, 7 g de clou de girofle, 1 c. à soupe de noix, ½ noix de muscade râpée, 1 ½ c. à soupe de poudre à lever. Mélangez dans un bol le sirop de canne, les oeufs, le jus des oranges, le beurre et les épices puis ajoutez doucement la farine, la levure, les fruits hachés très fins (sauf les amandes), les noix et les zestes. Réservez. Pendant ce temps, beurrez un moule circulaire et saupoudrez de farine le fond et les parois. Versez le mélange dans le moule et décorez avec les amandes. Enfournez à Th6 pendant environ 30 min. (le gâteau est cuit lorsqu’on pique la pointe d’un couteau au centre et que la lame ressort propre). Laissez refroidir et servez !

  • Le pudim de maracuja, gâteau d’écorce d’orange, de sucre de canne et de fruits de la passion.
  • Le pastel, gâteau spongieux aux arômes de citron qui se déguste avec du vin de Madère.

(Pour 5 personnes) 1/2 litre de lait entier, 100 g de sucre, 30 g de Maïzena, 6 jaunes,une gousse de vanille, 3 cuillères à café de jus de citron, le zeste d’un demi citron, 1 pincée de cannelle. Dans un saladier ; mélanger la Maïzena et le sucre. Faire bouillir le lait avec la gousse de vanille fendue en deux, après ébullition récupérer les graines de vanille et les mettre dans le lait chaud. Hors du feu, ajouter le mélange farine et sucre au lait et mélanger le tout énergiquement ajouter les œufs et mélanger de nouveau.  Ajouter le zeste d’un demi citron, le jus et la pincée de cannelle. Étaler votre pâte feuilletée et découper à l’aide d’un emporte-pièce 12 ronds à enfoncer dans les moules à Pasteis de Nata. Mettre au four pour une quinzaine de minutes et passer 5 minutes sous le grill du four pour obtenir ce petit côté grillé cher aux Pasteis du Portugal.